Annonces

Guides sur l'Egypte
Les villes d’Egypte à visiter
Archives

Cabinet égyptien annonce des changements sans précédent pour le visa

Le Premier ministre égyptien Kamal Ganzouri, les ministres du Tourisme, International Corporation, Affaires étrangères et l’Intérieur viennent d’annoncer pour la première fois, les changements pour l’obtention de visas touristiques à l’arrivée dans tous les ports égyptiens pour de nombreuses nationalités touristiques.

Il est à espérer que les changements encourageront activement le tourisme en Egypte et en tireront les nationalités suivantes de touristes à voyager en groupe comme les Ressortissants Marocains, l’Algérie, la Tunisie et la Chine. Tout sur ​​la disposition selon laquelle les agents de voyages avant le départ pour assurer la date d’expiration du visa obtenu.

Les touristes qui arrivent en tant qu’individus ou FIT (touristes étrangers indépendants), ou en groupes, y compris les ressortissants jordaniens, libanais, les Turcs, les Indiens et les ressortissants d’autres en provenance du Kazakhstan et l’Azerbaïdjan peuvent désormais également obtenir des visas à l’arrivée, à nouveau, à condition que leurs entreprises touristiques soient tenus responsables de leur date de départ avant expiration du visa.


Le ministère égyptien a également annoncé qu’ils renonceront aux frais de visa pour les touristes russes pour une durée de trois mois à partir du début Juin jusqu’au 1er Septembre 2012.

Le ministre du Tourisme, le Dr Monir Fakhri Abdel Nour, a déclaré: « Cette décision sans précédent a vu le jour afin d’encourager activement le tourisme en Egypte. C’est la première fois que nous avons fait cela et espérons que cela permettra d’attirer et bénéficier de nationalités différentes dans notre pays et aidera à diffuser le message que l’Egypte est toujours un pays accueillant pour tous les touristes. « 

Ces privilèges sont accordés pour la première fois à ces ressortissants de pays par lequel ils ont déjà été accordés aux ressortissants des pays du Golfe , l’Union européenne, les États-Unis et le Canada qui profitent de ces privilèges depuis de nombreuses années.

Laisser un commentaire