Annonces

Guides sur l'Egypte
Les villes d’Egypte à visiter
Archives

Le tourisme frappé de nouveau par les troubles en Égypte

L’industrie du tourisme en Égypte a été de nouveau entachée par les derniers troubles.

Le tourisme est un pilier majeur de l’économie égyptienne et après presque deux ans de dévastation, les gens sont plus que désespérés. Décembre est généralement la haute saison mais de nombreux touristes étrangers ont opté pour d’autres destinations après les protestations qui ont éclaté sur la constitution controversée.Certaines sources du rapport de l’aéroport indiquent que les arrivées de Décembre étaient de 40% moindre que pour Novembre.

La situation pourrait s’aggraver à mesure que la constitution controversée sera adoptée. Les compagnies de voyage sont inquiètent et anticipent plus de troubles alors que les luttes de pouvoir entre l’opposition et le président islamiste Morsi menacent d’éclater.

En outre, les islamistes pourrait brûler l’alcool et maillots de bain sur les plages égyptiennes qui vont encore chasser les touristes.

Magda Fawzi, directrice d’une agence de voyage a été contrainte de licencier environ 250 employés depuis que la révolution a commencé. Elle prévoit par ailleurs de fermer son entreprise en cours d’exécution avec 4 bateaux de croisière de luxe sur le Nil entre Assouan et Louxor, villes antiques de l’Égypte. La société gère également deux hôtels à Charm el-Cheikh, une ville normalement très touristique sur la mer Rouge . Seulement 10 des 300 chambres dans l’un des hôtels sont complètes et un seul des quatre navires est en fonction.

Depuis le soulèvement qui a renversé le président Hosni Moubarak, le tourisme a vraiment eu du mal. En 2011, le nombre de touristes a chuté à 9,8 millions contre 14,7 millions en 2010. Les revenus ont chuté de 30%. Cependant, l’année dernière a vu un retour en force dans l’industrie et il était prévu d’avoir surpassé 2011 mais fut considérablement plus bas que 2010.

En 2010, un égyptien sur huit avait un emploi direct ou indirect dans le tourisme. Cependant, avec le soulèvement contre Moubarak, 39% des résidents province de Louxor, où il y a des temples monumentaux ainsi que les tombes des pharaons y compris le roi Toutankhamon, vivaient avec moins de 1 dollar par jour en 2011 par rapport à 2009 de 18% des résidents. La crise dans l’industrie du tourisme a également forcé le gouvernement à discuter avec le FMI sur un prêt de 4,8 millions de dollars.

Même avec des promesses de Morsi pour relancer l’industrie du tourisme, les tour-opérateurs et les hôteliers n’ont pas encore vu de plan précis du président sur la façon dont il a l’intention de développer le tourisme. De même, la peur que les islamistes pourraient interdire l’alcool et de limiter sur les codes vestimentaires sur les plages égyptiennes est toujours présente. Certains responsables du parti ont fait des commentaires sur les touristes qui apportent leur propre alcool à boire dans leur propre chambre.

Cependant, il y a un certain optimisme, c’est qu’une fois que les islamistes auront réalisé à quel point le tourisme est important pour le pays, ils ne voudront finalement pas détruire l’industrie. D’autre part, les tentatives pour attirer les touristes de retour ont été paralysés par l’anarchie dans la plupart des régions de l’Égypte.

Laisser un commentaire