Annonces

Guides sur l'Egypte
Les villes d’Egypte à visiter
Archives

Pourquoi visiter la ville d’Alexandrie en Egypte ?

Alexandrie (الإسكندرية al-Iskanderiyya) est la deuxième plus grande ville d’Égypte (3,5 millions d’habitants), son plus grand port maritime et la fenêtre du pays sur la mer Méditerranée. C’est une nuance fanées de ses glorieux anciens cosmopolite de soi, mais reste intéressant à visiter pour ses nombreuses attractions culturelles et des aperçus encore palpable de son passé.
Alexandrie a un climat méditerranéen, avec des étés chauds et humides et des hivers doux avec quelques pluies. La journée peut être humide en été, avec des températures estivales en moyenne de 31 ° C , mais les soirées sont généralement plus fraiches et venteuses, en particulier par la Corniche. Les hivers peuvent être froid, avec des minimums pendant la journée descendant parfois à 12 ° C, avec des pluies occasionnelles et parfois de la grêle. L’humidité est élevée toute l’année. Le meilleur moment pour visiter Alexandrie est au printemps (Mars-Juin) et à l’automne (Septembre-Novembre).

Ce qu’il vous faudra voir à Alexandrie

Les monuments historiques

La Citadelle de Qaitbay, Ras el-Tin . L’une des icônes de la ville à un endroit magnifique, la forteresse domine la mer Méditerranée et la ville elle-même. Créé par sultan mamelouk Abdul-Nasser Bay Qa’it en 1477 AD, mais rasé et reconstruit deux fois depuis. Cette citadelle a été construite en 1480 par le sultan Qaitbay sur le site du phare de Pharos, pour protéger la ville des croisés qui ont utilisé pour attaquer le ville par la mer. La citadelle est située à l’entrée du port de l’Est, la pointe orientale de l’île de Pharos. Il a été érigé sur l’emplacement exact de la célèbre Phare d’Alexandrie. Le phare a continué à fonctionner jusqu’à ce que le temps de la conquête arabe, puis plusieurs catastrophes eu lieu et la forme du phare a été changé dans une certaine mesure, mais il continuait à fonctionner. Au cours de la 11thcentury un tremblement de terre a détruit le sommet du phare et le fond a été utilisé comme tour de guet. Une petite mosquée fut construite sur le dessus. A propos de AD 1480 la place était fortifiée dans le cadre des édifices côtières défensive. Plus tard, le château a été construit la citadelle à la recherche de prison pour les princes et de l’état-man. Il est maintenant un musée maritime.

Le Cimetière de Kamel Mostafa. Le cimetière comporte quatre tombes datant du deuxième siècle avant JC, qui sont tous en excellent état et joliment décorées. Le cimetière porte le nom de Mostafa Kamel, un des plus grands de l’Egypte politique légendes du XXe siècle. C’est lui qui a prononcé la fameuse phrase: «. Si je n’étais pas né comme un Egyptien, je voudrais être un Egyptien »

Kom el-Shouqafa, Karmouz. Kom el-Shouqafa est la traduction arabe du nom grec ancien, Lofus Kiramaikos, «amas de tessons» ou «tessons». Son vrai nom égyptien antique était Ra-Qedillies, et il se trouve sur le site où le port du village et de la pêche de Rhakotis, la partie la plus ancienne d’Alexandrie qui a précédé Alexandre le Grand, a été localisé. Les tunnels souterrains des catacombes se trouvent dans le quartier très peuplé de Karmouz à l’est d’Alexandrie. Les catacombes ont été très probablement utilisé comme une tombe privée, pour une seule famille riche, et plus tard converti en un cimetière public. Ils sont composés d’une construction au niveau du sol qui a probablement servi de chapelle funéraire, un escalier en colimaçon de profondeur et trois niveaux souterrains pour les rites funéraires et la mise au tombeau. Les catacombes sont uniques à la fois pour leur plan et leur décoration, ce qui représente une intégration des cultures et des traditions des Égyptiens, les Grecs et les Romains.

Pilier de Pompée, Karmouz. Un monument ancien, cette colonne de granit de 25 mètres de haut a été construit en l’honneur de l’empereur Dioclétien en l’an 297. L’espace confiné où la colonne est aussi a d’autres ruines et des sculptures comme l’oracle Serapium. À côté de ce domaine est un centre commercial très important pour le tissu et les meubles appelé « El-Saa3a, » où vous pouvez trouver de nombreux types de tissus ou de vêtements.

Théâtre romain, Kom El-Dikka. Construit dans le 2ème siècle après JC, cet amphithéâtre romain a 13 étages en plein cintre de marbre blanc et gris, avec des sièges de marbre pour un maximum de 800 spectateurs, des galeries et des articles de la mosaïque de sol. A l’époque ptolémaïque ce domaine a été le parc de Pan, un jardin d’agrément entouré de villas romaines et les bains. L

Palais Montazah, Montazah El. Construit en 1892 par Abbas II d’Égypte Abbas Hilmi Pacha, le khédive d’Egypte dernière. L’un des bâtiments du palais, le Haramlek, contient désormais un casino au rez de chaussée et un musée des reliques royales sur les niveaux supérieurs, tandis que le Salamlek a été transformé en un hôtel de luxe (voir sommeil). Certaines parties de ses vastes jardins (plus de 200 acres) sont ouverts au public. Il ya un droit d’entrée pour le parc. LE 5. modifier

Tombe du Soldat Inconnu, Mansheya. L’Egypte a une Tombe du Soldat inconnu honorer ce militaire. modifier

Ras el-Tin Palace, Ras el-Tin. Non ouvert aux visiteurs, hélas.

Palais présidentiel, Montazah.

Les Musées

Alexandria National Museum, quartier latin . Musée d’Histoire avec plus de 1800 pièces archéologiques exposées par ordre chronologique: le sous-sol est consacré à la préhistoire et pharaonique; au premier étage de l’époque gréco-romaine; au deuxième étage de l’ère islamique et copte qui met en valeur des artefacts soulevées au cours des dernières fouilles sous-marines.

Musée gréco-romain, le quartier Latin. Fermé. Un musée d’histoire avec une vaste collection de la plupart datant du 3ème siècle avant JC au 3ème siècle de notre ère, couvrant les périodes ptolémaïque et romaine. Fermé pour rénovation depuis 2008 .

Musée des Beaux-Arts, Moharram Bey. Il contient beaucoup de bijoux royaux et précieux.

Pour l’Institut national d’océanographie et de la Pêche, Anfoushi (à côté de Qait Bey). Aquarium et musée.

Bijoux Royal Museum, zezenia. Il contient beaucoup de bijoux royaux et précieux. Il a été rouvert au public après rénovation récemment.

Les Monuments religieux

El-Mursi mosquée Abul-Abbas, Anfoushi. Construit en 1775 par les Algériens, la mosquée a été construite sur la tombe du célèbre saint soufi du XIIIe siècle, Ahmed Abou al-Abbas al-Mursi. Les murs de la mosquée sont habillés en pierre artificielle, alors que le minaret, situé sur le côté sud, se dresse à 73 mètres.

Mosquée Attarine, Attarine. A l’origine une église dédiée à Saint Athanase l’en 370 et a été convertie en mosquée après la conquête musulmane de l’Egypte.

Modern Alexandrie

Bibliotheca Alexandrina, Shatby. Ouvert tous les jours sauf le mardi 11 heures-19h00, mais ne s’ouvrira qu’à 15 heures le vendredi et le samedi. Une immense bibliothèque moderne et un centre de recherche construit sur le site de l’ancienne Bibliothèque d’Alexandrie. Il a également un centre de conférences grand et un planétarium, ainsi que l’affichage des textes anciens de la collection et d’autres expositions spéciales .

Corniche. La Corniche est un glorieux 15 km passerelle (quai / quai / promenade), le long du port parsemée de restaurants, marchés et sites historiques.

Laisser un commentaire