Annonces

Guides sur l'Egypte
Les villes d’Egypte à visiter
Archives

Articles avec le tag ‘lac Nasser’

Le tourisme en Egypte mise sur les croisière sur le Nil

Sans se laisser décourager par les récentes violences au Caire, le tourisme en Égypte se tourne vers la croisière sur les rives du Nil non seulement pour aider au rebond du tourisme, mais afin de jouer un rôle majeur dans la croissance de l’industrie dans les années à venir.

Le ministre du Tourisme a annoncé la réouverture de la croisière sur le Nil entre Le Caire et Assouan. Il a fait cette annonce alors que la prévision des perspectives sont très positives pour cette année. Selon Mounir Fakhry Abdelnour, l’Egypte recevra 14,5 millions de touristes en 2012, ce qui est proche de 2010 avec 14,7 millions d’arrivées.

Mounir Fakhry Abdelnour pense que la réouverture des croisières sur la rivière du Nil sera très positive pour l’industrie du tourisme. Les turbulences de l’année dernière en Egypte ont durement touchées le tourisme de croisière. Toutefois, depuis une amélioration générale en Égypte, il pense que c’est le bon moment pour rouvrir la croisière sur le fleuve du Nil .
Lire la suite de cette entrée »

Découvre le Lac Nasser créé par le barrage d’Assouan

Le lac Nasser est un immense lac artificiel dans le sud de la Haute-Egypte. Il a été créé avec un haut barrage, mais il grossit tous les jours. Il est plein de crocodiles. Il y a un ferry qui traverse le lac au nord du Soudan (Wadi Halfa).
La pêche dans le lac Nasser est quelque chose unique. Étant le plus grand lac artificiel du monde, le lac Nasser est d’environ 500 km de longueur et, par endroits, peut atteindre une profondeur de 180 mètres. Le lac a été créé dans les années 1960, lorsque le célèbre grand barrage d’Assouan a été construit, il fournit de l’électricité et l’irrigation sur l’ensemble de l’Egypte. Le Lac est nommé en honneur de Gamal Abdel Nasser, président de l’Égypte de 1956 à 1970. Une partie de la région du lac Nasser qu’il recouvre aujourd’hui était une autre fois le site des temples d’Abou Simbel, construit par Ramsès II vers 1200 avant JC Lac Nasser a sans doute la meilleure pêche en eau douce dans le monde à la fois pour la perche du Nil et pour le poisson tigre. Lire la suite de cette entrée »

Pourquoi visiter la ville d’Abou Simbel en Haute-Égypte

Abou Simbel en Haute-Égypte a été sauvé de la montée des eaux du lac Nasser, qui s’accumulait derrière le barrage d’Assouan, dans un plan de sauvetage archéologique massifs parrainée par l’UNESCO dans les années 1960. Le complexe de temples dédiés au Pharaon Ramsès II « le Grand » reste une destination inoubliable à réaliser en Égypte.

Abou Simbel est un village situé 280 km au sud d’Assouan et seulement à 40 km au nord de la frontière soudanaise. Il s’agit d’une très petite ville avec très peu de chance d’attirer des visiteurs autres que pour ses grands temples pour lesquels elle est célèbre. Peu de touristes s’attardent plus de quelques heures, même si il y a 5 hôtels pour attirer les visiteurs à rester la nuit.
Lire la suite de cette entrée »

Pourquoi visiter la ville de Assouan en Egypte ?

Assouan est une ville dans le sud de l’Egypte, à quelques 680 kilomètres au sud du Caire, juste en dessous du barrage d’Assouan et le lac Nasser, avec une population de 275.000. Assouan est beaucoup plus paisible et plus petite que Les villes du Caire et de Louxor.
Assouan est la plus petite des trois principales villes touristiques sur le Nil. La plus au sud des trois, il a une grande population de personnes nubienne, principalement réinstallés de leur patrie dans la zone inondée par le lac Nasser. Assouan comporte de nombreuses carrières de granit qui sont à l’origine de la plupart des obélisques de Louxor . Assouan est la passerelle de l’Egypte ancienne à l’Afrique.

Ce qu’il vous faudra voir à Assouan :

La ville Assouan même et la rive orientale

Musée nubien. Très bien organisé, les caractéristiques des trésors nubiens récupérés avant l’inondation de la Nubie.

Obélisque inachevé, (au sud d’Assouan). Le plus grand obélisque connu ancienne, sculptée directement du substratum rocheux.

Lire la suite de cette entrée »