Annonces

Guides sur l'Egypte
Les villes d’Egypte à visiter
Archives

L’instabilité politique n’arrange pas l’industrie touristique de l’Egypte

Le nombre de touristes visitant l’Égypte a nettement diminué récemment en raison de l’instabilité politique dans le pays et des protestations répétées dans différentes provinces, a déclaré le ministre égyptien des Antiquités Mohammed Ibrahim dans un communiqué publié dimanche.

Le ministre a déploré le déclin du tourisme lors d’un voyage qu’il a fait dimanche au Musée national de la ville côtière méditerranéenne d’Alexandrie, qui a récemment reçu pas plus de 50 visiteurs par jour.

Le ministre a indiqué que quelque 2 000 personnes ont assisté samedi au Musée égyptien du Caire, situé sur le centre de la place Tahrir, qui est actuellement le site où des dizaines de milliers de manifestants campent et où ils organisent des manifestations quotidiennes qui s’opposent au gouvernement.

En outre, 23 557 touristes ont visité la semaine dernière, les pyramides de Gizeh et 340 sont allés aux temples en ruine à Abou Simbel, dans le sud de l’Égypte, bien en dessous du nombre de touristes qui ont visités ces lieux populaires les dernières années à ce moment de l’année, a indiqué le ministre.

L’Égypte a connu une période d’instabilité politique et sociale depuis le 22 novembre, lorsque le président Mohammed Mursi a publié un décret controversé protégeant le travail de l’assemblée constituante et la rédaction de la nouvelle constitution de toute intervention judiciaire, pour ainsi être immuniser des actions de toute contestation juridique.

Les Membres de l’opposition ont également critiqué la tenue d’un référendum constitutionnel, prévu pour le 15 décembre, car ils estiment que la nouvelle constitution est rédigée sans la participation ou le consentement de tous les groupes.

Laisser un commentaire